Billie

Les photos du tournage du clip :

Tournage du clip Billie

 

 

« T’es où…
En manque d’une idole à suivre, les grands hommes que j’admirais étant morts ou à la retraite, je me demandais si quelqu’un allait se décider à reprendre le flambeau. Et retrouver un peu de passion, de sincérité, d’audace, de poésie…
J’ai écris cette chanson et 2008, et depuis je constate finalement grâce à internet que de l’audace, de l’intelligence, du talent et de la révolte, il y en a. C’est juste que ça ne passe pas à la télé.
Mais je continue d’appeler, ne serait-ce que pour ne pas m’endormir. »

 

 

 

 

« Parce-qu’aujourd’hui on préfère se taire à dépasser les bornes. On se barricade d’autocensure pour ne pas déranger, pour étouffer tout c’qui pourrait faire de nous des gens à part. Dans tout ce silence l’audace a pris la fuite, sans qu’on s’en rende compte, et on a fini par l’oublier. Alors, j’ai fait appel à elle : Billie.
Billie c’est une attitude, fière, détachée des lois qui n’sont pas les siennes. Toute parée d’honneur et de liberté, elle se fout d’être seule si c’est pour exister. Dans un décor à disparaître, venez que je vous la présente…
Loin de l’école des traîtres, venez voir un état… Sauvage. »

 

LA CAVALE – Une échappée, une porte exit pour quand on en a marre…

Comme l’aurore paraît en laisse
comme je suis lasse de traîner
j’voudrais partir à la renverse

Pour m’échapper avec toi
on irait voir bien plus loin
bousculer le temps au-delà
et trouver quelques lendemains

Quitte à tout prendre j’arrive
je quitte ce coin que je déteste
balaie mon âme contre la rive
la donne en cible aux indigestes

Qui ont bien planté leurs lignes
et veillent la danse de leurs hameçons
attendent c’qui viendra nourrir
leurs commérages de vieux cons

C’est ma vie à la tienne
où qu’on soit
Y’a du Bonnie dans mes veines
quand j’suis avec toi

On pourrait vivre jusqu’à la mort
Clyde & Billie dans l’aurore
qu’est-ce tu dirais d’braquer du rêve?

Et voler tout c’qu’il y a de bon
amoureux jusqu’au bout des bottes
casser l’égide des tontons
au bras d’honneur que je leur porte

Ils sont tous vieux avant l’heure
et la mort le leur rendra
en les emportant de bon cœur
une place assise dans l’au-delà

Mais j’range mes quolibets sordides
et je ravale mon mépris
j’ai d’autres affaires, j’cherche l’Atlantide
pour nous planquer en cas d’ennuis

C’est ma vie à la tienne
où qu’on soit
Y’a du Bonnie dans mes veines
quand j’suis avec toi

Et voilà les chasseurs de prime
en pâture, jette leur quelques rimes
la liberté les arrêtera

C’est la panique sous les étoiles
deux dingues en fuite de nos lois
qui sait, au bout de la cavale
qui des deux camps aura le choix

J’ai pas peur j’suis avec toi
et le rêve nous rend transparents
puisqu’on n’est pas d’ce monde là
‘peuvent pas nous prendre, on est le vent!

Y’a que la haine qui peut nous perdre
mais elle, ils l’ont toute avalée
ils n’laissent que les larmes, ils les craignent
leurs yeux sont déjà trop brouillés

À la dérive et cachée dans tes bras
voilà j’esquive toutes les balles je crois
jamais l’aurore sera sous les verrous
à jamais l’or de l’aube autour de nous

C’est ma vie à la tienne
où qu’on soit
Y’a du Bonnie dans mes veines
quand j’suis avec toi

 

Poster un commentaire